Comment postuler à une prépa maths sup ?

Comment postuler à une prépa maths sup ?

Les élèves qui souhaitent intégrer certaines écoles supérieures, à l’issue de leur cursus au lycée, doivent passer par une classe préparatoire. Pour ceux qui souhaitent se spécialiser dans des domaines scientifiques, la prépa maths sup, est recommandée. Mais alors, comment postuler et être sélectionné, pour démarrer cette formation ? Dans cet article, nous vous expliquons le processus à respecter, pour tenter de faire maths sup.

Rappel sur la prépa maths sup

Revenons tout d’abord sur l’utilité de faire maths sup. Cette classe préparatoire de très haut niveau, permet aux étudiants de se préparer au mieux, à passer les concours de certaines grandes écoles. Il s’agit notamment de tenter d’intégrer des écoles d’ingénieurs, une école normale supérieure ou encore l’école Polytechnique.

La classe prépa maths sup, donne la possibilité aux élèves de choisir parmi 4 spécialités scientifiques :

● La prépa maths sup MPSI : concentrée autour des mathématiques, de la physique et des sciences de l’ingénieur.

● La prépa PCSI : focalisée sur la physique, la chimie et les sciences de l’ingénieur.

● La prépa PTSI : centrée sur la physique, la technologie et les sciences de l’ingénieur.

● La prépa BCPST : basée sur la biologie, la chimie, la physique et les sciences de la Terre.

Mais alors, comment faire pour rejoindre les rangs de cette prestigieuse classe préparatoire ? C’est la question que se pose de nombreux lycéens, qui envisagent d’entrer dans cette formation.

La procédure pour postuler à maths sup

Bien évidemment, tous les étudiants en maths sup, ne sortent pas du lycée. Certains ont déjà effectué des formations supérieures, et devront postuler en candidat libre, pour tenter d’intégrer la classe préparatoire. Cependant, le parcours le plus “classique”, sur lequel nous nous attardons aujourd’hui, est celui d’un lycéen qui s’apprête à passer son baccalauréat.

L’inscription sur la plateforme Parcoursup :

Parcoursup, est une plateforme nationale créée par l’Etat Français. Elle permet aux lycéens et à certains étudiants en réorientation, de faire leur pré-inscription en première année d’enseignement supérieur. Voici concrètement comment cela fonctionne :

● Les lycéens en classe de terminale, doivent commencer par s’inscrire sur la plateforme entre novembre et janvier. Ils peuvent ainsi découvrir les formations, s’informer sur les établissements, etc. Cela leur permet également de commencer à préparer leur dossier d’inscription.

● Ensuite, entre le mois de janvier et le mois d’avril, ils formulent des vœux et des sous-vœux, en indiquant les formations et les établissements qui les intéressent, pour poursuivre leurs études.

● Du mois d’avril au mois de mai, les établissements examinent les vœux et étudient les dossiers.

● Enfin, entre le mois de mai et le mois de juillet, les étudiants reçoivent les réponses des formations. S’ils ont plusieurs réponses positives, ils peuvent choisir celle qu’ils rejoindront à la rentrée suivante.

À l’issue de ce processus, les élèves doivent finaliser leur inscription, auprès de l’établissement qu’ils ont sélectionné.

Intégrer la maths sup dans ses vœux et sous-vœux :

Concrètement, les étudiants qui souhaitent intégrer une prépa maths sup, doivent indiquer cela dans les vœux qu’ils formulent, sur Parcoursup. Par exemple, si Juliette veut faire maths sup, dans la filière PTSI, elle peut sélectionner ce vœux et indiquer en sous-vœux les différents établissements qui l’intéressent. Autre exemple, si Paul vise quelques établissements particuliers, il peut mettre en vœux les différentes filières de maths sup (PTSI, MPSI, PCSI, BCPST) et en sous-vœux les 4 établissements visés. De cette manière, il maximise ses chances d’y accéder.

Les critères de sélection pour faire maths sup

Vous l’avez compris, l’entrée en prépa maths sup, se fait sur dossier. Les recruteurs se basent sur différents critères, pour faire leur choix. Ils privilégient les profils :

● Qui ont un niveau scolaire global très satisfaisant et régulier (bulletins scolaires).

● Qui sont particulièrement motivés et travailleur (appréciations, notes).

● Qui font preuve d’ouverture d’esprit et curiosité (loisirs, options choisies…).

[sc name=”bottom-post”]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *